Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site, il est nécessaire d'activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript sur votre navigateur internet.

Le temps, denrée rare, précieuse et largement sous-estimée

Entre tâches opérationnelles et reporting, le planning des cadres est bien rempli. Champions du multitasking, les managers sont également sollicités de toutes parts, luttant pour rester ou pour tenter de devenir productifs et éviter de se laisser submerger par les nombreuses missions qui leur incombent. Une charge d’autant plus difficile à gérer que la progression de carrière passe par l’investissement du temps pour soi-même. L’entreprise d’aujourd’hui n’accorderait-elle plus, à ses collaborateurs, le temps nécessaire à la réflexion et à l’introspection ? En quoi ce temps est-il un élément-clé de notre construction sur les plans professionnel et personnel ?

Tous champions du zapping permanent

Chaque individu dispose de 24 heures par jour. Ce temps est réparti en périodes que les statisticiens appellent « temps physiologique » (dormir, manger, se laver et se préparer), « temps professionnel » (travail et transports) et « temps libre ». L’enquête Emploi du Temps de l’Insee (EDT) indique que, alors que le temps physiologique n’a guère évolué de façon significative depuis 1999 (12 heures par jour en moyenne), le temps de travail a diminué de 11 minutes par jour pour les hommes et la durée effective du travail a diminué de 20 minutes par jour pour l’ensemble de la population ayant un emploi.

Et pourtant, le manque de temps reste une constante…

À l’heure où le temps de travail diminue, la pression de l’urgence augmente, à tel point que certaines études révèlent que trois Français sur quatre déclarent « manquer de temps ». Les conséquences de cette impression de vivre dans l’urgence sont désastreuses, sur le plan physique comme sur le plan psychologique. Pire encore : nous sommes de moins en moins nombreux à prendre du temps pour soi, subissant les dysfonctionnements du court-termisme dans une société où les sollicitations se font toujours plus pressantes, au travail comme à la maison et où l’immédiateté est devenue la règle.

Dans les entreprises, le constat est sans appel : les salariés passent près d’une heure par jour sur des tâches qui ne leur incombent pas. C’est ce que révèle l’étude de l’Institut Easypanel pour le site e-commerce Crucial.fr. Des chiffres corroborés par une autre étude menée par le cabinet Pefony, indiquant que les cadres consacrent 16 années de leur vie professionnelle aux réunions.

Pourquoi faut-il investir du temps pour soi-même ?

Quel compositeur n’a pas passé plusieurs journées, voire plusieurs mois avant de coucher, sur papier, les dernières notes d’une symphonie ? Quel lauréat du prix Goncourt n’a pas réfléchi, des semaines durant, avant de donner vie à des personnages de fiction ? Le temps passé à réfléchir, à étudier, à essayer, à tomber puis à se relever est tout sauf du temps perdu. Ces exemples montrent à quel point le temps que consacrent les individus à eux-mêmes et à ce qui leur tient à cœur permet à ces derniers d’évoluer. Ces personnes, comme tout individu qui prend le temps pour lui-même, investissent dans leur propre avenir, tout simplement.

Ce que nous serons et ce que nous ferons demain dépend en grande partie de ce que nous faisons pour nous améliorer aujourd’hui.

Sans travailler sur nous-mêmes et sans nous améliorer au quotidien, il est irréaliste d’espérer un avenir bien différent de ce que nous connaissons aujourd’hui. Pourquoi, sans investir du temps pour soi-même, devrions-nous être différents dans quelques années ? Sans pour autant faire preuve d’égoïsme à outrance, chacun d’entre nous devrait être la personne la plus importante dans laquelle investir son temps et son argent. En outre, investir en soi-même est la meilleure preuve d’amour-propre que nous puissions avoir, au même titre que l’investissement le plus rentable que nous ferons dans notre vie. Dans une carrière, la meilleure manière de progresser et d’investir du temps pour soi, pour nous améliorer.

« Les pauvres ont une grande télévision. Les riches ont de grandes bibliothèques » – Jim Rohn

Investir du temps pour soi-même. Mais pour quoi faire ? Pour espérer le meilleur retour sur investissement, il s’agit de considérer la manière dont notre temps sera utilisé. Qu’il s’agisse d’acquérir une nouvelle compétence, de se développer personnellement ou professionnellement, de laisser libre cours à sa créativité ou en embauchant un coach, le temps que l’on consacra à soi-même doit être utilisé à bon escient. Il appartient à chacun d’entre nous de développer nos propres dons et talents afin de mieux servir les autres.

Nous sous-estimons la puissance potentielle du temps investi en nous-mêmes et c’est pour cette même raison que peu d’entre nous en voient l’intérêt. Il est néanmoins important de juger la valeur et le potentiel que nous possédons à l’intérieur de nous-mêmes, en leur accordant suffisamment d’importance pour leur donner l’énergie, l’espace et le temps nécessaires pour grandir et générer des résultats.

Comment investir du temps pour soi ?

Ce que l’on appelle le « temps investissement » est à la portée de tous, si nous lui en donnons l’opportunité. Pour ce faire, plusieurs méthodes existent :

  • Prenez le temps de vous fixer des objectifs personnels et professionnels. Sans eux, vous naviguez à vue, sans but ni repères et perdez un temps précieux sans savoir où aller. Souvenez-vous que vos objectifs doivent être spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et opportuns.
  • Faites confiance en votre intuition et en votre instinct. Le fait d’écouter votre instinct vous permettra de prendre les meilleures décisions. Celui de valoriser votre intuition vous stimulera et vous forcera à faire attention à ce que vous ressentez vraiment et donc à prendre les bonnes décisions.
  • Investissez du temps dans votre propre créativité, qui ne doit pas diminuer avec l’âge. La créativité est catalyseur de l’apprentissage et il nous appartient de la cultiver tout au long de notre vie. Elle nous permet d’être inspirés, de nous divertir et d’apprécier la beauté du monde qui nous entoure.
  • Investissez dans votre propre confiance en vous-même. Les gens qui connaissent leur propre valeur ont des choses intéressantes à dire et sont écoutés. En développant une compréhension de la valeur que vous possédez à l’intérieur de vous-même et que vous pouvez offrir aux autres, vous apprendrez à avoir le courage de vos pensées.
  • Lisez des livres pour apprendre et pour développer vos connaissances et votre expertise dans votre domaine d’activité.
  • Assistez à des séminaires et à des ateliers pour approfondir vos connaissances et vos compétences personnelles et professionnelles. Ces sorties seront également l’occasion de rencontrer et d’interagir avec des personnes qui partagent les mêmes idées que vous.
  • Prenez soin de votre santé et mangez sainement. Faites de l’exercice, augmentez votre rythme cardiaque et puisez, dans l’activité physique, l’énergie dont vous avez besoin pour vous sentir mieux et pour avancer.
  • Choisissez d’être heureux. Le bonheur est un choix et les gens heureux se concentrent sur les aspects positifs de leur vie. « La plupart des gens sont aussi heureux qu’ils décident de l’être », disait Abraham Lincoln.
  • Ayez toujours une liste de choses à faire et, chaque mois, assurez-vous d’éliminer un maximum d’éléments de cette liste, au fur et à mesure.
  • Investissez dans un coach afin de mettre les stratégies ci-dessus en œuvre, si nécessaire

Investir du temps pour soi, pour récolter le fruit du temps passé, ouvre de nombreuses opportunités, sur le plan personnel comme professionnel. Le manque de temps est une excuse à laquelle les personnes qui réussissent n’ont jamais recours. À méditer.

Leave a Reply